Physiothérapie et la maladie de Parkinson

Comprendre un peu mieux la maladie de Parkinson

La maladie commence généralement par un tremblement à peine perceptible dans une seule main. C’est d’ailleurs souvent l’idée qu’on se fait de la maladie de Parkinson, mais c’est bien plus que ça. C’est une condition neurodégénérative qui entraîne un dysfonctionnement du système nerveux et des difficultés motrices. La maladie s’attaque aux cellules du cerveau, notamment celles qui produisent la dopamine, un neurotransmetteur responsable de communiquer l’influx nerveux. Ce manque de dopamine vient alors compromettre la liberté de mouvement.


Les symptômes courants de la maladie de Parkinson

Les symptômes de la maladie de Parkinson sont nombreux et s’aggravent ou se multiplient avec la croissance de la maladie. Les symptômes précurseurs sont les tremblements au repos, des troubles de sommeil, de la faiblesse musculaire et une diminution de la flexibilité et des expressions faciales. Elle affecte aussi les mouvements involontaires comme les clignements des yeux et s’étend jusqu’aux problèmes digestifs et sexuels ainsi qu’aux troubles de l’élocution.


Ce que les physiothérapeutes peuvent faire

Nous savons que la maladie de Parkinson est une condition complexe et qu’elle est vécue de manière différente pour tous. En ce sens, nous nous faisons le devoir d’être compréhensif et à l’écoute. Bien qu’il n’existe à ce jour aucun traitement connu pour cette condition, nos physios sont là pour aider à soulager les douleurs et à travailler à ralentir la dégradation de l’appareil locomoteur.

  • Assouplir le sentiment de rigidité des muscles
    En utilisant des techniques de massothérapie ainsi que des étirements adaptés, nos thérapeutes peuvent contribuer à soulager la raideur musculaire et maintenir un certain niveau de flexibilité le plus longtemps possible.
  • Accompagner dans le maintien d’une posture stable
    La posture courbée vers l’avant caractéristique de la maladie engendre souvent un déséquilibre et rend les patients plus propices aux chutes. En travaillant au maintien d’une bonne posture, on tente de réduire la possibilité de blessure.
  • Soulager les crampes liées aux tremblements
    Les spasmes et les mouvements incessants peuvent générer une grande fatigue musculaire ainsi que des crampes. Nos physios peuvent vous aider à soulager l’inconfort et les douleurs liées aux tremblements.
  • Travailler à améliorer la rapidité et l’amplitude des mouvements
    La maladie de Parkinson entraîne une lenteur de mouvement appelée bradykinésie due à la difficulté à initier des mouvements. Grâce à des exercices de rééducation, nos thérapeutes visent à améliorer l’amplitude des mouvements et ainsi vous garder autonome le plus longtemps possible.

Quand est-ce qu’on se voit?

La physiothérapie peut vous aider.

Prenez rendez-vous

Conception Web : maudepoulin.com