Blogue

Mois : février 2018

Dévoilement des écoles gagnantes : Mon école en action

Quatre écoles primaires de Gatineau se partagent 5 500 $ en bourses

Gatineau, 13 février 2018 – Dans le but de développer de saines habitudes de vies dès un jeune âge et pour s’impliquer davantage dans la communauté, PHYSIOOUTAOUAIS a procédé aujourd’hui à la remise des bourses aux 4 écoles gagnantes qui ont soumis leur projet à la première édition du concours.


Félicitations aux 4 écoles gagnantes !

École La Sablonnière : bourse de 1 500 $ pour son projet Nawatobi

  • Ce projet parascolaire de saut à la corde sur tremplin s’adresse à tous les élèves de l’école. En ajoutant des tremplins et des cordes à sauter, l’activité pourra éventuellement s’intégrer à la programmation régulière des cours d’éducation physique, en plus de développer un volet compétitif intra et extrascolaire en Nawatobi (Fédération Sportive Nawatobi Québec).

École de Touraine : bourse de 1 500 $ pour son projet Cerveau en forme

  • Ce projet de « pauses actives » vise à intégrer des temps d’activités chez l’ensemble des élèves de l’école pendant les classes pour ainsi, augmenter leur concentration et favoriser leur condition physique. L’achat du nouveau matériel pédagogique permettra de développer des activités et les techniques s’y rattachant (pause Yoga, pause aérobie, pause musculaire, etc.).

École de la Traversée : bourse de 1 500 $ pour son projet Cet hiver, je fais du plein air

  • Ce projet vise à intégrer plus souvent et auprès d’un maximum d’élèves, des sorties hivernales et d’en créer une tradition. Le nouveau matériel (raquettes, skis) permettra également de mettre sur pied un Club de plein air en plus d’être utilisé dans le cadre du Carnaval de l’école pour ainsi faire découvrir les joies de l’hiver à tous les élèves de l’école.

École Euclide-Lanthier : bourse de 1 000 $ pour son projet Des filles qui ont du Chien

  • Coup de coeur du public // S’adressant principalement aux jeunes filles, ce projet vise à inciter les filles à bouger puisqu’elles sont souvent moins actives que les garçons. Cette bourse permettra d’initier les filles à diverses activités dans d’autres milieux scolaires. D’ailleurs, le projet Des filles qui ont du Chien se retrouve déjà dans neuf autres écoles primaires.

Prêt pas prêt, on bouge!

PHYSIOOUTAOUAIS remercie sincèrement les 20 enseignants d’éducation physique qui ont pris le temps de soumettre leur projet et félicite les 4 gagnants qui pourront assurer l’accomplissement de leur projet. Ce projet a été mis sur pied grâce à la collaboration de la Commission scolaire des Portages de l’Outaouais et de la Commission scolaire des Draveurs. Ce projet est entièrement financé par PHYSIOOUTAOUAIS qui injecte 100 % des profits de la vente de tous produits et fournitures favorisant la réadaptation physique, tels que des orthèses et bandages. Une 2e édition sera lancée en octobre 2018.

Nous sommes près de chez-vous.